Recherche

Print Friendly, PDF & Email
0
0
0
s2sdefault

La nouvelle campagne de sensibilisation de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme a été rendue publique le 15 mai 2018 à l’occasion de la réunion de son comité consultatif, devant plus d’une centaine de partenaires de la société civile, engagés dans la prévention et la lutte contre l’illettrisme.

Cette campagne de sensibilisation « Face à l’illettrisme vous n’êtes pas seuls » sera diffusée sur tous les territoires lors de la 5ème édition des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme (JNAI) fédérées par l’ANLCI qui se tiendront du 8 au 15 septembre 2018.

L’enjeu est double : montrer que l’illettrisme existe même s’il ne se voit pas et expliquer aux 2,5 millions de personnes concernées dans notre pays et à leur entourage que des solutions de proximité sont à leur portée.

Face à l'illettrisme, vous n'êtes pas seuls
L’accroche choisie pour les affiches, « Il y a des solitudes qui ne se voient pas », souligne ce problème d’importance dans notre pays : 2,5 millions de personnes âgées de 18 à 65 ans sont en situation d’illettrisme après avoir pourtant été scolarisées. Des personnes que nous croisons tous les jours, sans avoir conscience de leurs difficultés quotidiennes pour faire face à cette situation, dans une société où domine l’écrit, et aujourd’hui les usages numériques.

Pour cette édition anniversaire, les Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme porteront largement ce message : « Face à l’illettrisme, vous n’êtes pas seuls », pour valoriser la pluralité des actions sur les territoires et pour montrer aux personnes concernées qu’elles peuvent se tourner vers de nombreux acteurs de la formation, de l’entreprise, de l’action sociale, culturelle, citoyenne, éducative, etc., afin de trouver des réponses. Du 8 au 15 septembre 2018, les manifestations inscrites sous la bannière commune des JNAI, grâce au label « Agir ensemble contre l’illettrisme » seront le reflet de cette richesse et de cette diversité.

Fidèle à son souhait de toujours refléter l’engagement de ceux qui ont trouvé le courage de sortir de cette situation d’illettrisme, l’ANLCI a proposé à des personnes (il s’agit ici de stagiaires accompagnés par l’Association CLÉ à Ermont) qui ont suivi un parcours de formation de base, de participer à la réalisation de cette campagne.