Recherche

Meilleurs vœux 2019 A toutes et tous et à nouveau bonne et heureuse année 2019. Le président, le Conseil d’administration, le directeur ainsi que...
Print Friendly, PDF & Email
0
0
0
s2sdefault

Le CIEP devient France Éducation international

Le CIEP a entamé une profonde mutation. Le 4 juillet, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse, est venu dévoiler la nouvelle enseigne de l’établissement qui prendra le nom de France Éducation international. Cette étape importante a marqué un premier aboutissement engagé sous l’impulsion du ministre depuis plusieurs mois déjà : faire de cet établissement l’opérateur-pivot de la coopération éducative pour le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse qui porte désormais une nouvelle ambition éducative sur la scène internationale. La coopération éducative et linguistique devient un axe structurant de la politique de la France à l’international. Il s’agit de mettre l’éducation au cœur de l’action publique en matière de développement. C’est la raison pour laquelle l’établissement s’est doté d’un nouveau contrat d’objectifs et de performance 2019-2022, adopté fin 2018, qui vise à accompagner cette ambition.

France Éducation international a accueilli deux événements exceptionnels. Le 4e colloque international de la Revue internationale d’éducation de Sèvres, tout d’abord, du 12 au 14 juin, a traité des « conditions de réussite des réformes en éducation ». De quelle réussite parlons-nous, alors que les contextes sont très diversifiés ? Pourquoi certains systèmes éducatifs réussissent-ils mieux que d’autres, pourquoi certains régressent-ils ? En somme, peut-on identifier un certain nombre de conditions indispensables pour espérer qu’une réforme puisse transformer effectivement et positivement le système éducatif d’un pays ? Ces questions et bien d’autres encore ont été posées et discutées dans le cadre de ce colloque qui a accueilli plus de soixante experts venus de près de trente pays, chercheurs, praticiens et responsables politiques parmi lesquels plusieurs anciens ministres. Une bibliographie(link is external) basée sur leurs propositions a été réalisée par le centre de ressources et d’ingénierie documentaires du CIEP. Une façon de poursuivre le nécessaire dialogue entre les cultures au service des communautés éducatives du monde entier.

Le second événement était la réunion des ministres de l’éducation du groupe des pays du G7 organisée en amont de la réunion des chefs d’Etat et de gouvernement que la France organise au mois d’août prochain. Deux thèmes ont été particulièrement mis en avant : la scolarisation précoce, d’une part, comme vecteur de lutte contre les inégalités à l’école dès le plus jeune âge, défi majeur auquel l’ensemble des États est confronté ; la qualité de la formation des enseignants, d’autre part, qui constitue une condition essentielle de l’élévation du niveau scolaire et de la lutte contre les inégalités. L’enjeu est de leur assurer une formation initiale et continue de qualité et de répondre aux nouveaux défis de la société. Deux grands thèmes pour le monde de demain où les enjeux en matière d’éducation sont considérables.

https://www.ciep.fr/actualites/2019/07/08/ciep-devient-france-education-international