Recherche

Bonne et heureuse année 2020 Le Conseil d'Administration et toute l'équipe du POLE se joignent à moi pour vous présenter nos meilleurs voeux pour la...
Print Friendly, PDF & Email
0
0
0
s2sdefault

Journée nationale « Réussir l'intégration des étrangers par l'emploi » : des initiatives et des opportunités

La Direction générale des Etrangers en France réunit acteurs publics, fédérations professionnelles et le réseau associatif autour des opportunités de recrutement.

La Direction générale des Etrangers en France (DGEF) organisait le 17 octobre une rencontre nationale consacrée à l'emploi des primo-arrivants et réfugiés. Rassemblant acteurs publics, fédérations professionnelles, entreprises et réseau associatif, elle visait à échanger sur les opportunités de recrutement que représentent les étrangers admis au séjour, sur les conditions légales et réglementaires de leur embauche, et sur les dispositifs mis en oeuvre pour faciliter leur insertion professionnelle, notamment en matière de reconnaissance des compétences, de formations et d’accompagnement.

L'introduction de Pierre-Antoine Molina, directeur général, rappelant les enjeux de l'intégration et de l'accès au marché du travail, posait le cadre règlementaire, les comparatifs européens et les pistes d'amélioration de l'accès effectif des étrangers à l'emploi.

Paroles d'experts et d'acteurs de terrain
La première table ronde, intitulée « Les étrangers primo-arrivants : en finir avec les idées reçues », était animée par El Mouhoud Mouhoud, professeur d'économie, Université Paris-Dauphine et Julien Rousselon, co-auteur du rapport de France Stratégie « Impact de l’immigration sur le marché du travail, les finances publiques et la croissance ». Leurs travaux aident à déconstruire des représentations relatives aux flux migratoires et à un impact négatif dans l'économie. Les comparaisons internationales et les données permettent d'appréhender les particularités françaises, les difficultés spécifiques (reconnaissance des diplômes, etc.) et les pistes d'amélioration.

La seconde, « Accompagner et développer l'employabilité - On fait tous le job ! », illustrait des facettes de l'accompagnement socio-professionnel :

Pôle emploi et Missions locales, bientôt réunis au sein d'un accord national avec l'Ofii visant l'action du Service public de l'Emploi, ont éclairé des parcours "sur mesure" et des dispositifs pour faciliter l'accès à l'emploi des étrangers (Méthode de recrutement par simulation, Pacea/Pial, etc.)
Clubs d'entreprises et opérateur d'insertion ont décrit les modalités d'accompagnement dans l'emploi auprès de leur réseau (Crepi) ou d'entreprises recrutant (projet Edna).
L'ambition de renforcer ces liens, rappelée par Agnès Fontana, directrice de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité, et Alain Régnier, délégué interministériel à l’accueil et à l’intégration des réfugiés, lançait la dernière table ronde « Des entreprises responsables et engagées : Un tremplin pour les étrangers, une opportunité pour les entreprises, la démonstration par l’exemple », animée par le Medef (illustration dans les métiers de la restauration/Opco Fafih), le travail temporaire (Humando) ou la banque.

Mini conférences et stands
Les présentations synthétiques ont drainé un large auditoire autour des thèmes :

Etrangers, migrants, réfugiés, demandeurs d’asile, primo-arrivants : qui sont-ils ? Qui peut travailler ?
Maîtrise du français : s’y retrouver dans les niveaux et les tests
La reconnaissance et la comparabilité des diplômes étrangers
Certification professionnelle des non-diplômés : des solutions adaptées aux étrangers primo-arrivants
Treize stands étaient proposés pour rencontrer des acteurs de l’intégration par l’emploi, cités dans le livret « 30 actions ».

Réussir l'intégration des étrangers par l'emploi nécessite donc bien des échanges et une acculturation autour des thèmes de l'emploi et de la formation.

https://www.defi-metiers.fr/breves/journee-nationale-reussir-lintegration-des-etrangers-par-lemploi-des-initiatives-et-des