Le parcours de Karim

Mohammad Karim ANSARI est réfugié afghan de 23 ans.
Il a fui son pays en 2019. Il a suivi l’accompagnement POLE’R pendant 7 mois qui lui a permis de commencer son apprentissage et l’a aidé dans ses démarches administratives. Lors de son périple il a été marqué par la noyade des enfants en mer, qu’il a pu sauver.

Comment es-tu arrivé en France ?

M.K.A : J’ai traversé les montagnes d’Afghanistan à pied, puis j’ai pris un bateau gonflable pour traverser la mer. Nous étions 60 dessus alors que c’était un bateau pour 5 à 10 personnes. Arrivé en Grèce, j’ai pris un train. Je me suis mis sous le train. C’était difficile mais j’ai réussi.

Pourquoi es-tu parti
d’Afghanistan ?

M.K.A : Je suis parti car je bois de l’alcool et que j’ai des ennuis avec une personne. En Afghanistan, c’est interdit de boire. De plus, je suis tatoué. Si les talibans voient mes tatouages ils me coupent les membres. Ensuite, les femmes ne peuvent plus aller à l’école. Si je me marie et que j’ai des enfants, ils ne pourront pas aller à l’école. Ce n’est pas ce que je veux.

Quel métier faisais-tu ?

M. K. A : En Afghanistan, j’ai travaillé pendant 6 ans comme mécanicien de moto. Je connais très bien ce métier et je souhaiterai ouvrir mon propre garage en France après avoir obtenu un diplôme.

Ton insertion en France a-t-elle été facile ?

M.K.A : Pour moi, ce n’est pas facile car pour travailler il faut un diplôme ici alors qu’en Afghanistan je peux travailler directement. Maintenant je cherche à me former.

« Liberté guidant le peuple » par les ASL A1, ou comment se réapproprier les valeurs de la république et travailler la linguistique par le biais de l’activité artistique.

Une reproduction (pas tout à fait) fidèle de l’œuvre d’Eugène Delacroix, afin d’aborder la thématique des « valeurs de la république ».

La RSE dans les associations : interview avec Frédéric Brun

Frédérique Brun, Trésorier du POLE, nous a rencontré et nous a parlé des enjeux de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises).

Témoignage d’insertion : Tiplu Barman au café Musset

A deux pas du musée du Louvre, au café Musset, vous pouvez retrouver Tiplu Barua le nouveau Barman du café.

Le parcours de Nisar : Des rues de Paris à un coach professionnel de Boxe

Nisar a fui l’Afghanistan. Après un long périple pour rejoindre la France, il suit au POLE une formation PIAL.

Présentation du PLIE – dispositif d’accompagnement pour l’insertion

Ali Nabti, référent PLIE Plaine Commune, nous présente ce dispositif d’accompagnement renforcé pour l’insertion.

Témoignage d’insertion : Sacko, un mécanicien doué et dévoué

Mohamed Sacko a réalisé deux stages en entreprise en tant que mécanicien lors de sa formation PEE.

Niazi fui l’Afghanistan

Niazi Intizar Ahmad est un réfugié afghan. Il a fui son pays suite à la prise de pouvoir des Talibans en Afghanistan.

Une 2ème chance pour atteindre le niveau A1 après la formation linguistique OFII

Les chiffres sont sans équivoque. Plus d’un tiers des stagiaires de la formation linguistique de l’OFII (statistiques compilées OFII 2021) ne réussissent pas à atteindre le niveau A1 du CECRL. L'atteinte de ce niveau est obligatoire dans le cadre du parcours...

Certification PIX: Démarrage des sessions à La Courneuve et Créteil

Les sessions de certification PIX ont démarré au POLE durant le mois de Septembre sur nos sites de La Courneuve et de Créteil. Après l’obtention de l’agrément « Centre de Certification PIX » en Mai 2022, et l’organisation d’une première session interne pour les...

POLE’R APLE’R est de retour pour 2022-2023 avec encore plus d’ambition !

Après 2 ans d’expérimentation riche en enseignements, le dispositif innovant d’accompagnement global des BPI (Bénéficiaires de la Protection Internationale), POLE’R-APLE’R entre dans sa phase de maturation avec un soutien fort de la DRIEETS Ile-de-France pour l’année...